Actualité

Mauritanie : les groupes parlementaires de l’assemblée nationale dénoncent les déclarations de l’ancien président et menacent d’ester en justice

Les groupes parlementaires des partis représentés à l’assemblée nationale ont dénoncé ce mardi les déclarations de l’ancien président de la république Mohamed O. Abdel Aziz faites au journal « JEUNE AFRIQUE » relatives à la commission d’enquête parlementaire.

Le communiqué publié par les parlementaires se réserve le droit d’ester en justice contre l’ancien président jusqu’à ce qu’il dévoile les preuves à sa disposition ou qu’il soit condamné, ajoutant que les députés sont une composante du peuple et leur honneur protégé par la loi.

Dans un communiqué signé par les représentants des groupes parlementaires, ceux-ci réaffirment que la commission d’enquête parlementaire tire sa légitimité de la rue mauritanienne qualifiant de « pauvres » les accusations portées contre elle qui n’affectera en rien sa position.

Selon le communiqué l’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz tente de muter son dossier « de la corruption et la gabegie administrative en un dossier politique», ajoutant que ould Abdel Aziz, au lieu de se consacrer à sa défense devant la justice, a choisi d’adresser des accusations infondées aux  députés sans aucune preuve.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page