Actualité

Mauritanie : les ravisseurs du fils du maire de Fdérick demandent une rançon pour sa libération

Le maire de la ville de Fdérick, Marième mint Bouchraya a déclaré samedi soir avoir reçue un appel téléphonique d’une personne se déclarant membre du groupe des ravisseurs de son fils, Mohamed O. Levdil, et lui a demandé le paiement d’une rançon pour la libération de son enfant.

Le maire de Fdérick a révélé au correspondant de Sahara Media que les ravisseurs exigeaient le paiement d’une rançon de 12.400.000 anciennes ouguiyas pour libérer O. Levdil.

Mint Bouchraya a ajouté qu’elle avait demandé aux ravisseurs la voie par laquelle elle peut leur faire parvenir le montant exigé.

Son interlocuteur lui a indiqué une personne se trouvant à Fdérick qui serait chargé de leur acheminer l’argent.

Le maire de a ajouté que la personne qui lui a téléphoné lui a réaffirmé que les forces de sécurité mauritaniennes ne pourront jamais découvrir le lieu de détention de son fils, quelque soient les efforts qu’elles déploieront.

Cet appel téléphonique a confirmé pour les services de sécurité que les ravisseurs sont des sahraouis venus des camps de réfugiés à Tindouf.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page