Actualité

Mauritanie : les sénateurs décident d’ester en justice contre l’ancien président O. Abdel Aziz

Un groupe de sénateurs mauritaniens, une institution dissoute depuis près de deux ans, a tenu une réunion mardi soir et a décidé d’entamer une procédure de poursuite judiciaire à l’encontre de l’ancien président Mohamed O. Abdel Aziz.

Selon une source des sénateurs, interrogée par Sahara Medias, les mesures judiciaires prévoient le rejet des modifications constitutionnelles intervenues en 2017 qui ont consacré la suppression du sénat en même temps que les modifications du drapeau national et de l’hymne du pays.

La même source estime que le changement des emblèmes du pays était destiné à lier le nom de la Mauritanie à la personne de Mohamed O. Abdel Aziz, considérant que celui-ci n’avait pas le droit d’agir ainsi n’étant pas celui qui a libéré la Mauritanie.

Notre source, qui a souhaité garder l’anonymat, a ajouté que les sénateurs considèrent que ces modifications illégales du point de vue juridique et électoral puisqu’elles ont été truquées.

Les sénateurs considèrent que la Mauritanie vit aujourd’hui une situation de consensus national et qu’on doit recourir à un dialogue national et une modification de la constitution afin de conserver les symboles nationaux.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page