Actualité

Mauritanie : l’opposition met en garde contre l’organisation d’élections non consensuellesMon, 15 Jan 2018 22:09:00 +0100

Le forum national pour la démocratie et l’unité, le plus grand rassemblement politique et syndical d’opposition en Mauritanie a mis en garde contre l’organisation d’élections communales et législatives non consensuelles dans le pays.

Dans un communiqué distribué dans la nuit de dimanche à lundi, le FNDU a déclaré que l’organisation d’élections dans un climat politique tendu, pourrait engendrer des crises dont les conséquences sont incalculables.

Le forum accuse le gouvernement de poursuivre sa politique unilatérale à la veille d’échéances électorales pour les municipales et les législatives, mais aussi des élections présidentielles qui consacrent la fin du dernier mandat de l’actuel chef de l’état.

Il a accusé le régime de faire passer des lois relatives à la mise en place d’institutions qui seront chargées de l’organisation des élections, des structures issues d’un dialogue utopique qui n’a pris en compte que les décisions annoncées au préalable ou celles présentées par son parti.

Le communiqué ajoute que l’adoption des lois électorales ne fera qu’accroître les tensions et renforcera davantage l’absence de confiance entre les différents acteurs politiques.

Le FNDU a demandé à toutes les forces vives du pays à persévérer dans le combat pour imposer le changement démocratique et l’alternance pacifique du pouvoir, invitant tous les citoyens à faire face aux politiques du régime et sa détermination à prendre le pays en otage et à l’entraîner vers l’inconnu.

Il a accusé le régime d’étrangler les libertés, d’étouffer toute voie qui s’élève pour dénoncer la corruption du régime, la violation de la constitution et les lois, la répression des manifestations pacifiques et la subordination de la justice pour régler des comptes politiques.
 
 
 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page