Actualité

Mauritanie : l’opposition partagée…

Après leur constat d’échec pour le choix d’un candidat unique aux prochaines élections présidentielles, les partis politiques de l’opposition mauritanienne tiennent ce jeudi des réunions pour déterminer les candidats de leur choix aux prochaines élections présidentielles.

Selon les sources de Sahara Media les positions de ces partis sont divergentes ce qui signifie qu’ils seront partagés entre les différents candidats.

Ces mêmes sources croient savoir que le parti Tewassoul s’apprête à établir une alliance avec deux partis, « Hatem » et « Al Moustaqbel » pour appuyer la candidature de Sidi Mohamed O. Boubacar, attendue mais non encore annoncée.

Par ailleurs le RFD, l’UFP et INAD se préparent à soutenir un candidat qui sera annoncé dans les prochains jours et qui pourrait être le président de l’union des forces de progrès, Mohamed O. Maouloud.

Le parti ADIL, membre du forum national pour la démocratie et l’unité, est entré lui dans une série de réunions qui pourraient déboucher sur un soutien à la candidature du ministre de la défense nationale, le général Mohamed O. Gazouani.

Pour rappel le parti ADIL avait déjà dirigé le pays sous la présidence de Sidi Mohamed O. Cheikh Abdallahi, renversé par un coup d’état en 2008 après avoir limogé des généraux dont Gazouani et l’actuel président Mohamed O. Abdel Aziz.

Un seul parti est demeuré sur sa position, le parti SAWAB qui avait annoncé il y a quelques mois, qu’il soutenait la candidature du député et président du mouvement IRA, Biram O. Dah O. Abeid, proposé d’ailleurs lors de la recherche d’un candidat unique de l’opposition mais rejeté par certaines parties.

Quant à Mahfoud O. Betah, dont le nom a circulé comme candidat probable du consensus, sa position s’est compliquée depuis que le gouvernement a annoncé la dissolution de son parti et on ne sait toujours pas s’il va se présenter indépendant depuis qu’il est sorti de choix de l’opposition.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page