Actualité

Mauritanie : manifestations à Aleg accusant l’hôpital de négligence médicale après le décès de quelques malades

Des manifestants sont sortis dans les rues de la ville d’Aleg ce lundi pour réclamer l’ouverture d’une enquête après le décès de quelques personnes « pour négligence médicale » estiment-elles.

Les manifestants qui ont sillonné des artères de la ville scandaient des slogans accusant de négligence le centre hospitalier régional de la ville, responsable selon eux, de la mort de quelques patients suite à des interventions chirurgicales.

Les manifestants, à majorité des femmes et des enfants ont observé des sit-in devant le centre hospitalier, mais aussi la commune, les bureaux du Hakem et du wali, qualifiant ce qui s’était passé « de boucherie ».

Ils ont appelé les autorités locales à intervenir afin qu’une enquête soit ouverte, et demandé le limogeage de la direction du centre et l’affectation du gynécologue.

Un conseiller municipal d’Aleg, Sid’Amine O. El Hacen a écrit sur sa page facebook que « toute la population de la ville d’Aleg est sortie dans la rue pour dénoncer la boucherie dont sont victimes leurs femmes ».

Le conseiller municipal qui avait publié des vidéos de la marche de protestation sur sa page y a écrit « les habitants d’Aleg disent non aux bouchers ».

Ni le ministère mauritanien de la santé ni la direction du centre n’ont réagi à cette situation.

Cette marche de protestation intervient au moment où plusieurs activistes mauritaniens sur les réseaux sociaux évoquent des erreurs médicales dans les hôpitaux mauritaniens ayant coûté la vie à plusieurs mauritaniens.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page