Actualité

Mauritanie : plus de soutien de l’état pour les partis ayant obtenu moins de 1% aux élections

Le gouvernement mauritanien, dans sa réunion du jeudi, a décidé certaines modifications de l’article 20 relatif au financement des partis politiques.

Les modifications portent sur les paragraphes 01, 05 et 06.

Dans son point de presse jeudi, à l’issue de la réunion du gouvernement, le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Ahmedou O. Abdalla, a rappelé qu’en 2012 40% des financements destinés par l’état aux partis politiques revenaient aux partis ayant obtenu de 1 à 60% de voix lors des élections et les 60% restants répartis entre tous les partis ayant participé aux élections y compris ceux qui ont obtenu moins de 1%.

Les nouvelles modifications prévoient désormais la répartition de 40% des montants offerts par l’état équitablement entre les partis ayant obtenu 1 à 60% de voix et les 60% restants répartis entre les mêmes formations politiques, mais en fonction des pourcentages de voix obtenus.

Les nouvelles dispositions excluent donc désormais tout parti qui n’arrive pas à obtenir 1% de voix lors des élections.

Le ministre a par ailleurs déclaré que tout parti qui ne participerait pas à deux élections municipales successives se verrait dissous par la force de la loi.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page