Actualité

Mauritanie : pose de la première pierre pour la construction d’un centre de formation dans le domaine du pétrole et du gaz

Le ministère du pétrole, de l’énergie et des mines a abrité mercredi une cérémonie pour la pose de la première pierre d’un centre de formation, d’apprentissage et du développement des compétences mauritaniennes dans le domaine du pétrole et du gaz sur financement conjoint des sociétés BP et Kosmos Energy et en partenariat avec ce ministère.

Selon le ministère ce centre offrira les différentes opportunités d’un enseignement longue durée pour les étudiants et stagiaires mauritaniens dans le domaine de l’industrie pétrolière et gazière.

Dans un communiqué dont Sahara Media a obtenu une copie, la société BP a révélé que ce centre abritera des salles d’apprentissage et d’autres équipées de techniques qui permettent l’organisation de sessions de formation virtuelles développées dans le domaine pétrolier et gazier depuis des sites internationaux et permettra aux stagiaires de consulter la bibliothèque des unités de l’enseignement électronique.

La même source ajoute que ce projet devra coûter des millions de dollars sans donner de précisions, mais une source du ministère a estimé qu’il est de l’ordre de 5 millions de dollars américains.

Les travaux pour la construction de ce centre doivent durer 6 mois et seront réalisés par une société mauritanienne dénommée BISTP.

La cérémonie de pose de la première pierre de ce centre s’est déroulée en présence du vice-président de la société Kosmos Energy et de la présidente de la zone ouest africaine de la société British Petrolium.

Intervenant lors de cette cérémonie, la responsable de BP s’est félicitée du lancement de ce projet qui doit renforcer les capacités des cadres mauritaniens, à l’approche du démarrage de l’important projet gazier du champ Hmeyim-grande tortue.

Ella a prédit un avenir prometteur pour le secteur pétrolier et gazier en Mauritanie et s’est engagée, au nom de son groupe à appuyer les compétences mauritaniennes dans le domaine.

Le responsable de Kosmos Energy a salué le professionnalisme de la société mauritanienne des hydrocarbures et du patrimoine minier (SMHPM) et l’esprit de partenariat décelé chez les responsables du ministère du pétrole, des mines et de l’énergie.

Pour rappel la part de la société BP en Mauritanie qui exploite les blocs C6, C8, C12 et C13 est de 62%, alors que son partenaire Kosmos Energy détient 28% et les 10% restants reviennent à la SMHPM.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page