Actualité

Mauritanie : restrictions pour l’entrée des mineurs dans le pays

La sureté mauritanienne a déféré mercredi trois chauffeurs de transport public à Rosso, accusés d’avoir facilité l’entrée illégale d’étrangers en territoire mauritanien.

Selon le correspondant de Sahara Media ces trois chauffeurs avaient acheminé illégalement sur Nouakchott, depuis le point de passage près de la localité de Lexeiba, des dizaines de sénégalais, avant que ceux-ci soient arrêtés et expulsés par les autorités mauritaniennes.

Les mêmes sources précisent qu’un policier qui était en faction au moment où les véhicules traversaient la frontière, a été arrêté.

Samedi dernier des cars appartenant à la sûreté nationale avaient débarqué à Rosso 43 sénégalais, entrés illégalement en Mauritanie et qui avaient été expulsés.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page