Actualité

Me Ebety : « le président doit limoger le ministre de l’enseignement supérieur »

L’avocat mauritanien Brahim O. Ebety a appelé au limogeage du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Sidi O. Salem après sa décision controversée d’empêcher l’accès à l’université des bacheliers de plus de 25 ans.

Dans une déclaration à Sahara Media, en marge d’un sit-in de protestation vendredi contre cette mesure, Me Ebety a dit que celle-ci était illégale et arbitraire, appelant le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani à intervenir immédiatement pour l’annuler.

« Une mesure rare de par le monde qui s’oriente vers le savoir et qui le recherche alors que nous, en Mauritanie, nous encourageons l’ignorance et nous empêchons nos enfants d’apprendre » a notamment déclaré Ould Ebety.

Celui-ci estime que cette décision est « un crime contre toute la société, un comportement dégradant qui porte préjudice à l’image du pays, » appelant à sa remise en cause.

L’avocat mauritanien a demandé au président Mohamed O. Cheikh Ghazouani d’intervenir immédiatement pour rejeter cette mesure et même de limoger le ministre qui en est à l’origine, estimant qu’il ne mérite pas de rester à son poste car « il consacre l’ignorance et s’oppose au savoir ».

Cette mesure est à l’origine d’une grande controverse et des centaines d’étudiants concernés par cette mesure ont organisé, ces dernières semaines, des séries de manifestations pour la dénoncer.

Le gouvernement a défendu lui cette mesure considérant qu’elle entrait dans le cadre d’une stratégie de réforme de l’enseignement supérieur, considérant que les bacheliers de moins de 25 ans sont prioritaires par rapport à ceux qui ont dépassé cet âge.

 

 

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page