Actualité

Mohamed Ben Selmane promet des investissements d’un milliard de dollars cette année en Afrique

Le prince héritier saoudien Mohamed ben Selmane a déclaré mardi que son pays se prépare à injecter cette année un milliard de dollars en Afrique sous forme de financement de projets et des prêts, espérant que le sommet de Paris puisse trouver des solutions innovantes à même de garantir aux pays africains de dépasser les impacts négatifs du coronavirus.

Le prince héritier saoudien qui s’exprimait mardi par vidéoconférence, devant les participants au sommet de Paris, a espéré que cette rencontre puisse trouver des solutions innovantes à ces pays qui leur garantissent de pouvoir profiter de leurs revenus et leurs capacités propres, les appuis apportés devant les aider à se départir du cycle infernal de la dette.

Selon le prince héritier saoudien le sommet de Paris est venu confirmer le grand intérêt porté à l’avenir du continent africain, ses pays et ses peuples fortement impactés par la pandémie du covid-19 qui a largement affectée les objectifs du millénaire.

Il a souligné la nécessité que les pays donateurs poursuivent leurs efforts pour aider les pays africains à sortir de la crise ;

Il a rappelé en ce sens les décisions adoptées par le G20 lors de la présidence tournante de l’Arabie Saoudite, notamment la suspension du paiement des intérêts des services de la dette pour les pays à faibles revenus, une décision qui a permis à 73 pays des plus pauvres, dont 28 sur le continent africain, de disposer de 5 milliards de dollars liquidité.

Evoquant le rôle joué par l’Arabie saoudite dans le développement du continent africain, Mohamed Ben Selmane a dit que son pays, à travers le fonds des investissements a investi dans plusieurs projets, notamment dans les secteurs de l’énergie, l’industrialisation, les communications et l’alimentaire pour une enveloppe de près de 15 milliards de Rials, soit 4 milliards de dollars.

Il a ajouté que le fonds poursuit ses efforts dans la recherche d’opportunités d’investissements en Afrique, de façon directe et indirecte dans d’autres secteurs de l’économie.

Le prince héritier saoudien, a rappelé l’octroi de 200 millions d’euros aux pays du sahel pour développer leurs économies en collaboration avec l’agence française de développement.

Il a rappelé les efforts diplomatiques joués par son pays en collaboration avec l’union africaine en faveur de la paix, la stabilité et la résolution des conflits, notamment l’accord historique de paix conclu à Djeddah entre l’Ethiopie et l’Erythrée.

Mohamed Ben Selmane a cité par ailleurs la contribution de son pays à la guerre contre les groupes terroristes et extrémistes dans les pays du Sahel et du Sahara à travers l’octroi d’un montant de 100 millions d’euros.

Il a enfin espéré la tenue prochaine du sommet entre l’Arabie Saoudite et l’Afrique de même que le sommet arabo-africain, qui ont été reportés pour cause de pandémie du coronavirus.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page