Actualité

Nigéria : les nations unies inquiètes à propos de la disparition de 110 écolièresWed, 28 Feb 2018 22:45:00 +0100

Le secrétaire général des nations unies Antonio Gutterres a exprimé mardi sa profonde inquiétude à propos des 110 écolières nigérianes enlevées par des hommes du groupe Boko Haram dans la région de Youbi.

Des hommes armés du groupe Boko Haram très présent dans le nord est du Nigéria ont attaqué le 19 février une école dans la localité de Davchy et enlevé 110 écolières dont le sort demeure encore inconnu, malgré les efforts déployés par les autorités pour tenter de les localiser, en faisant recours à l’aviation.

Un communiqué des nations unies a condamné avec force cet enlèvement et a appelé à la libération immédiate et sans condition des filles enlevées et a demandé aux autorités du pays de traduire les auteurs de cette forfaiture devant la justice.

Selon le communiqué, le secrétaire général des nations unies, Antonio Gutterres, a renouvelé la solidarité de l’organisation et son appui aux gouvernements du Nigéria et des autres pays en lutte contre le terrorisme et l’extrémisme dans la région.

 L’organisation Humann Right Watch a recensé, depuis le début de l’année 2014, 38 opérations d’enlèvements effectuées par le groupe Boko Haram, alors que les organisations pour la défense des droits de l’homme révèlent elles que ce groupe a enlevé en quatre ans plus de 2000 personnes dont 500 ont pu être libérées.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page