Actualité

Orpaillage : le président Ghazouani promet l’ouverture de nouveaux espaces dans les zones militaires

Le président mauritanien Mohamed O. Cheikh Ghazouani a annoncé lundi que les autorités vont ouvrir des grands espaces de la zone militaire fermée aux orpailleurs, une doléance que ceux-ci avaient plus d’une fois demandé.

Le président qui s’exprimait en marge de la cérémonie de lancement des activités de MAADEN MAURITANIE, a dit que les autorités vont répondre favorablement à la requête des orpailleurs en leur ouvrant de nouveaux espaces, 104.000 kilomètres carrés, dans la zone militaire interdite.

Dans la zone de CHEGUATT se trouve une ancienne base militaire, considérée comme l’une des plus importantes dans la lutte contre les réseaux de trafiquants dans la région.

En faisant cette promesse le président Ghazouani a cependant invité les orpailleurs, en tant que citoyens, à prendre leurs responsabilités dans la préservation de la sécurité du pays, à être vigilant et appuyer les services de sécurité dans leur mission.

Le président a appelé les orpailleurs à respecter les lois en cours et celles qui pourraient être prises dans l’avenir.

Le président Ghazouani a salué le rôle joué par les orpailleurs dans l’économie du pays, ajoutant que le slogan lancé par MAADEN MAURITANIE « extraire nous-même nos minerais pour le développement de notre pays » porte une signification profonde à encourager et qui doit se poursuivre.

Le président mauritanien a demandé aux orpailleurs d’améliorer leurs techniques d’exploitation afin de préserver leurs vies, une mission confiée désormais à la nouvelle société, MAADEN MAURITANIE, qui a déjà réalisé des pas importants.

Tout en reconnaissant les dangers inhérents à l’orpaillage sur l’environnement, la santé de la population le bétail, les pâturages et l’eau, le président de la république a réaffirmé qu’il n’y aura aucune tolérance à l’endroit de tout ce qui pourrait porter préjudice à la santé des citoyens, à l’eau, aux pâturages et au cheptel.

Il a ajouté que la société MAADEN MAURITANIE travaillera en concertation avec le ministère de la santé et celui de l’environnement et du développement durable afin de garantir le respect des critères de sécurité, promettant aux habitants de Zouerate que rien ne sera fait sans concertation avec eux et leurs représentants de même que les responsables de l’environnement et la santé.

Les déclarations du président Ghazouani interviennent après une série de manifestations organisées par les populations de Tiris Zemour contre l’installation les unités de transformation de concassage qui utilisent des produits nocifs.

Le directeur de la société MAADEN MAURITANIE, Hamoud O. M’Hamed avait organisé dimanche soir un dîner en l’honneur des orpailleurs de Tiris Zemour à laquelle ont assisté des représentants de ceux de Chami.

Au cours de ce dîner les orpailleurs ont salué le lancement des activités de cette société dont le rôle majeur est de rapprocher d’eux ses services après avoir dépendu des années durant du ministère des mines et les difficultés de communication, soulignées par le président Ghazouani dans son discours.

Les orpailleurs ont demandé aux hautes autorités du pays à appuyer la société MAADEN MAURITANIE afin qu’elle puisse réussir la mission qui lui a été confiée, à organiser le secteur de l’orpaillage artisanal et semi industriel.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page