ActualitéSports

Présidence de la CAF : ould Yahya retire sa candidature

Le président de la fédération mauritanienne de football, Ahmed O. Yahya a annoncé samedi le retrait le retrait de sa candidature à la présidence de la confédération africaine de football, en vertu d’un accord intervenu entre les différents candidats au poste parrainé par la fédération internationale de football (FIFA).

Dans un communiqué publié à l’issue d’une rencontre ce samedi à Nouakchott entre les quatre candidats au poste, ould Yahya a dit qu’il a pris cette décision en concertation avec ses autres collègues qui briguaient le poste afin de parvenir à une liste commune pour la candidature à la présidence de la CAF.

Ould Yahya a par ailleurs confirmé le retrait de la candidature du sénégalais Augustin Senghor et l’ivoirien Jacques Anouma répondant ainsi à la demande de consensus proposée « par nos amis et nos collègues depuis notre rencontre à Rabat et jusqu’à l’annonce de la décision à Nouakchott ».

Il a ajouté que sa décision a été prise en concertation avec les hautes autorités de son pays et avec ses soutiens à sa candidature et après une étude pesée des différentes possibilités et une analyse approfondie de la situation ».

Le président de la fédération mauritanienne de football a salué l’appui du président Mohamed O. Cheikh Ghazouani et le gouvernement mauritanien apporté à sa candidature ajoutant qu’ils l’ont soutenu dès le premier jour de sa candidature.

«A tous ceux-ci a notamment déclaré ould Yahya, j’adresse mes sincères remerciements et ma profonde gratitude car ils m’ont offert une grande volonté et une force sans commune mesure ».

Ahmed O. Yahya s’est engagé à « continuer d’œuvrer pour que le football africain obtienne le respect qu’il mérite dans le monde, car tel est la plus importante aspiration de notre cher continent. »

Le communiqué a révélé une alliance qui sera annoncée incessamment qui comprend un candidat unique à la présidence de la confédération africaine de football, le candidat sud-africain Patrice Motsepe, Augustin Senghor, Jacques Anouma aux côtés d’Ahmed O. Yahya.

Le communiqué estime que cette alliance historique est le plus grand honneur que l’on puisse rendre à l’avenir à la confédération africaine de football et au football africain.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page