Actualité

Réouverture de la frontière mauritano-sénégalaise après sa fermeture pendant quelques heures

Le trafic entre les deux rives du fleuve Sénégal a repris lundi soir après une interruption de 5 heures après une manifestation des piroguiers sénégalais pour dénoncer leur situation à cause de des mesures prises pour empêcher la propagation du coronavirus.

Selon le correspondant de Sahara Medias à Rosso les piroguiers sénégalais ont mis fin à leur mouvement de protestation après avoir remis leurs principales doléances aux autorités sénégalaises.

Celles-ci avaient demandé aux autorités mauritaniennes l’arrêt du bac en attendant la fin du mouvement de protestation des piroguiers.

Les autorités sénégalaises avaient autorisé le mouvement de protestation des piroguiers, à majorité originaires de la ville sénégalaise de Rosso.

Les piroguiers sénégalais avaient effectué aligné leur embarcations sur le fleuve et scandé des slogans demandant la réouverture de la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie afin de permettre la reprise du trafic par les pirogues.

Les piroguiers ont déclaré que leurs activités sont suspendues depuis un an, le trafic n’étant assuré que par le bac du côté mauritanien.

La direction de la société des bacs de Mauritanie avait demandé aux autorités mauritaniennes d’autoriser la reprise des activités des piroguiers afin d’alléger la pression sur les deux bacs dont dispose la société.

Elle a dépêché une délégation auprès des autorités sénégalaises afin de discuter les mécanismes à même de permettre la gestion des pirogues, mais celles-ci ont refusé une ouverture partielle de la frontière, optant pour une concertation permettant la réouverture totale du point de passage de Rosso.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page