Actualité

Selon le New-York Times : les USA vont rapatrier leurs soldats se trouvant en Afrique de l’ouest

Le journal américain, le New York Times, citant des responsables américains, a révélé mardi que les Etats Unis envisagent de réduire sensiblement l’effectif de ses soldats en Afrique de l’ouest et même retirer la totalité de ces forces engagées dans la lutte contre le terrorisme.

Le journal précise que la question est toujours à l’étude au niveau du ministère de la défense dans le cadre d’un redéploiement des forces américaines et que la décision définitive ne sera prise qu’en janvier prochain.

Le secrétaire américain à la défense œuvre à un redéploiement des forces américaines chargées de lutter contre le terrorisme de par le monde au profit de deux priorités : la Chine et la Russie.

La première étape sera la réduction des forces en Afrique où les Etats Unis disposent de 6000 à 7000 soldats en Afrique de l’ouest et de l’est notamment en Somalie.

Selon le secrétaire d’état américain à la défense a ajouté que Washington mobilise pour ces opérations (renseignement et logistiques) près de 45 millions de dollars annuellement.

Le retrait des soldats américains de l’Afrique de l’ouest portera un coup dur aux forces françaises qui combattent les groupes armés au Mali, au Niger et au Burkina Faso.

Les forces françaises et les pays du Sahel font face à une recrudescence des opérations des groupes armés dont la plus récente a coûté la vie à 71 soldats nigériens le 10 décembre et la mort de 13 soldats français dans une collision entre deux hélicoptères au Mali.

Le président américain Donald Trump avait promis, lors de sa campagne électorale en 2016, de mettre fin à « ces guerres qui ne finissent pas ».

Il avait déjà annoncé une réduction substantielle des soldats américains déployés en Syrie et envisage d’en faire autant en Afghanistan.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page