Actualité

Selon les syndicats de l’enseignement : la grève a été largement observée

Les syndicats de l’enseignement ont affirmé mardi que le mouvement de grève annoncé la veille a été respecté à 82% dans les établissements du fondamental et à 75% dans les établissements secondaires.

Les syndicats ont dénoncé ce qu’ils ont appelé les interventions flagrantes dans les libertés individuelles lors du premier jour de la grève.

Ils ont ajouté que ces pressions ont été l’œuvre d’un groupe de directeurs régionaux, des inspecteurs départementaux, des directeurs d’établissements d’enseignement secondaire, des Hakems à l’intérieur du pays.

Tous ces responsables, précisent les syndicats ont recouru à des comportements désuets.

Le communiqué publié par les syndicats affirme que le mouvement de grève a atteint 90% dans certaines wilayas et dénonce le comportement inapproprié de la police à l’endroit de certains enseignants à Guérou, invitant tous les enseignants à poursuivre leur lutte jusqu’à la réalisation de leurs objectifs.

Les enseignants mauritaniens du fondamental et du secondaire ont entamé hier lundi un mouvement de grève prévu pour durer 5 jours pour demander au ministère de satisfaire leurs doléances.

Le mouvement des enseignants a déclaré qu’il rendait responsable le ministère des conséquences que subirait le processus pédagogique à l’issue de ces jours de grève.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page