ActualitéAfrique

Sénégal : accusé de viol l’opposant Sonko placé sous contrôle judiciaire

La justice sénégalaise a adressé ce lundi l’accusation pour « viol et menace de mort » à l’endroit du député de l’opposition Ousmane Sonko et a décidé de le placer sous contrôle judiciaire.

Sonko s’était présenté devant le juge d’instruction du tribunal de Dakar, Samba Sall, qui l’avait entendu à propos des accusations portées contre lui depuis début février dernier par une jeune fille travaillant dans un salon de massage.

Désormais placé sous contrôle judiciaire, l’opposant sénégalais peut désormais rejoindre son domicile dans le quartier de KEUR GORGUI à Dakar.

Ousmane Sonko avait rejeté toutes les accusations portées contre lui et affirmé qu’il était l’objet de tentatives de distorsion.

Ce lundi le procureur de la république près le tribunal de Dakar avait levé la mesure de détention préventive de l’opposant arrêté depuis mercredi dernier, accusé par les services de sécurité « de trouble à l’ordre public et participation à une marche non autorisée ».

Après l’arrestation de l’opposant sénégalais des violences ont secoué plusieurs villes du pays faisant 5 morts et plusieurs blessés dont des policiers en plus de plusieurs scènes de vandalisme et de pillage de commerce.

Les représentants des confréries religieuses et les dirigeants de l’église ont lancé dimanche un appel au calme et mis en garde contre la violence alors qu’un groupe d’organisations de la société civile et des partis politiques ont appelé aux manifestations les trois prochains jours alors que les autorités sénégalaises ont décidé la fermeture des écoles, les universités et les instituts pour une semaine.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page