Actualité

Situation normale à l’hôpital de Boutilimit

Le médecin chef du service des urgences de l’hôpital « Hamed Ben Khalifa » de Boutilimit a démenti, sur sa page facebook, les informations selon lesquelles cette structure sanitaire est encombrée de malades atteints de rougeole.

Le docteur O. Bellal a réaffirmé qu’aucun cas de cette maladie n’a été enregistré depuis quelques jours dans la structure.

Il a ajouté que l’hôpital accueillait les malades depuis près d’un mois et demi mais qu’on n’avait pas enregistré de décès.

Selon le docteur les premiers malades étaient originaires de localités environnantes, avant que ne parviennent des cas enregistrés à Boutilimit même, dont des femmes enceintes.

Le docteur O. Bellal a ajouté que la majorité des personnes atteintes étaient majeures n’ayant pas été vaccinés dans leur jeune enfance.

« Il s’agit a dit le médecin d’un message à tous sur la nécessité de vacciner les enfants et sur l’importance des campagnes de vaccination.»

Il a appelé les autorités sanitaires à entreprendre une vaste campagne de sensibilisation sur l’importance des campagnes de vaccination soulignant les difficultés d’empêcher les épidémies des maladies qui se transmettent par l’air comme la rougeole, la grippe aviaire et Ebola.

Les autorités mauritaniennes avaient lancé une campagne de vaccination contre la rougeole dans la ville de Boutilimit afin de limiter sa propagation.

Lors des dernières semaines des dizaines de cas de rougeole, une maladie extrêmement contagieuse, ont été enregistrés dans la ville de Boutilimit selon les sources de Sahara Medias.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page