ActualitéSahel

Tchad : 250 rebelles armés arrêtés à la frontière avec la Libye

L’état-major des armées tchadiennes a annoncé samedi que ses forces ont arrêté 250 hommes armés après l’incursion sur le territoire tchadien d’une colonne des rebelles en provenance de la Libye.

L’armée tchadienne annonce par ailleurs la destruction de 40 véhicules et la récupération de centaines de pièces d’armement alors que le ratissage se poursuit dans la région d’Inidi dans le nord-est du Tchad près de la frontière avec la Libye et le Soudan.

Par ailleurs plusieurs documents compromettants pour leurs porteurs ont également été saisis.

Le président Deby avait annoncé jeudi, lors d’un conseil des ministres que l’armée tchadienne, appuyée par l’armée française avait détruit entièrement « une colonne de mercenaires ».

Après une incursion à l’intérieur du territoire tchadien de rebelles en provenance de la Libye, N’Djamena avait sollicité un appui militaire de la France.

Paris avait annoncé mercredi que ses avions Mirage 2000 avaient bombardé une colonne de pick-up qui transportaient des rebelles tchadiens de l’union des forces de résistance à l’origine de la tentative de coup d’état contre le président Deby en 2008.

Une tentative qui s’est arrêtée aux portes du palais présidentiel grâce à l’appui de l’allié français.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page