ActualitéMaghreb Arabe

Tunisie : confinement généralisé pendant quatre jours dès jeudi

Le ministère tunisien de la santé a annoncé mercredi un confinement généralisé pendant quatre jours afin de prévenir la propagation du coronavirus qui a atteint des proportions record, qualifiant la situation épidémiologique de grave.

Cette décision coïncide avec la commémoration du 10ème anniversaire de la révolution tunisienne qui avait mis fin au régime de l’ancien président Zein El Abidine Ben Ali un anniversaire qui ne pourra pas être commémoré cette année.

Des responsables médicaux ont mis en garde contre les importantes difficultés auxquels font face les hôpitaux du pays pour disponibiliser davantage de lits de réanimation, malgré la mise en place d’hôpitaux de campagne afin d’alléger la pression sur les structures médicales.

Le ministre tunisien de la santé Fawzi Mehdi a déclaré que le couvre-feu, initialement instauré de 20 heures à 6 heures depuis octobre 2020, sera désormais avancé à 16 heures.

Le ministre a ajouté que les cours seront suspendus dans toutes les écoles, les instituts, les universités et les centres de formation professionnelle au niveau des deux secteurs public et privé jusqu’au 24 janvier.

Il a par ailleurs annoncé l’interdiction de toutes les manifestations culturelles et sportives, les marchés hebdomadaires et les services dans les cafés et les restaurants dès le 18 janvier.

Le ministre a recommandé le travail à distance dans la mesure du possible.

Ces mesures ont été prises conformément à des recommandations faites par l’observatoire national des maladies nouvelles et émergeantes après que des milliers de cas de la maladie aient été enregistrés quotidiennement.

La Tunisie qui n’a enregistré, lors de la première vague que près de 50 décès, a officiellement annoncé 5284 décès, lors de la deuxième vague, 162.350 nouveaux cas, sachant que les experts estiment ce chiffre imprécis, car se limitant aux seuls cas confirmés par les tests.

La directrice générale de l’observatoire national des maladies nouvelles et émergeantes Nissaf ben Aliya, citée par l’agence tunisienne de presse, a déclaré que la situation épidémiologique est particulièrement très grave eu égard à la propension rapide du virus dans la majorité des régions du pays.

Elle a ajouté que les hôpitaux ont atteint la limite de leurs capacités d’accueil pour les malades du coronavirus, alors que le ministre tunisien de la santé a justifié la propension de la maladie par le non-respect par les populations des mesures préventives édictées pour éviter les contaminations.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page