ActualitéMaghreb Arabe

Un dirigeant de Daech arrêté en Grèce grâce à des renseignements fournis par les services de renseignement marocains

Les services de sécurité grecs ont arrêté mardi un dirigeant de l’organisation de l’état islamique « Daech » grâce à des renseignements précis fournis par les services de sécurité marocains.

Selon les sources qui ont fourni l’information, il s’agit d’un jeune marocain de 28 ans qui occupait un poste de responsabilité au sein de l’organisation dans son fief traditionnel en Syrie.

La Grèce a obtenu les informations à travers la direction générale des études et de la documentation pour la surveillance du territoire national marocain, suivant des opérations de coordination commune et l’échange d’information des services de renseignement, dans le cadre de la coopération sécuritaire multilatérale.

Les services sécuritaires de différents pays ont contribué à la collecte des informations.

Il s’agit des services de sécurité marocains, grecs, italiens, britanniques et américains.

Le suspect faisait l’objet d’un mandat d’arrêt lancé par les autorités judiciaires marocaines qui le soupçonnent d’être impliqué dans la préparation et l’exécution de « grands projets terroristes » et d’attentats au Maroc sur ordre de l’ancien porte-parole de l’organisation terroriste Daech.

Les sources sécuritaires précisent que le suspect porte le sobriquet « d’Abou Mohamed El Vateh » et qu’il avait rejoint l’organisation en 2014 avant de gravir les échelons et intégrer « la force spéciale » dans la région de Der Ezzour et plus tard la police religieuse à Rekka.

Il est également apparu dans une vidéo menaçant avec une arme de combat un soldat syrien puis plus tard s’en prenant à son cadavre promettant de combattre tous les ennemis de la religion.

Selon les renseignements disponibles, ajoute la source, celui-ci a pu s’échapper de la zone des combats de Daech en Syrie en direction de l’Europe, en particulier la Grèce en utilisant de faux documents personnels usurpant une fausse identité, avant d’être identifié, son lieu de séjour déterminé et arrêté dans le cadre d’une opération sécuritaire commune.

La source précise que les autorités judiciaires marocaines ont été informées de l’arrestation du suspect et celles-ci coordonnent actuellement avec les autorités grecques à travers le bureau d’Interpol relevant de la direction générale de la sûreté nationale pour l’envoi officiel du dossier et la demande d’extradition.

La même source a ajouté que cette opération réussie, à laquelle ont participé les services de sécurité marocains, traduit l’importance de la coopération sécuritaire mondiale dans le domaine de la lutte contre la menace terroriste, la chasse aux terroristes afin de les empêcher de disposer de bases arrières sûres.

Enfin la source conclut que cette opération traduit l’engagement réel et efficace du royaume marocain dans la préservation de la sécurité et la stabilité régionales et internationales.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page