ActualitéSahel

Une dizaine de soldats tchadiens tués dans une embuscade de Boko Haram

Dix soldats tchadiens ont été tués dans une embuscade lors de l’attaque d’une base du groupe Boko Haram, dans la région du lac Tchad, selon un responsable tchadien.

Le secrétaire général de la région du lac Tchad, Sadikh Khatir a ajouté que 7 soldats ont également été blessés lors de cette embuscade.

Cependant le porte-parole de l’armée tchadienne, Azem Mabermando, dans un entretien n’a pas confirmé le nombre de morts, mais a affirmé que l’armée a détruit la base de Boko Haram et récupéré des rames et des munitions.

Ce mouvement armé, né en 2009 au Nigéria, s’est construit des bases, dans certaines petites iles dans le lac Tchad, entouré par le Nigéria, le Tchad, le Niger et le Cameroun.

L’armée tchadienne avait lancé en avril une attaque contre Boko Haram après la mort de 100 soldats tchadiens lors d’une attaque lancée contre l’une des bases de l’armée tchadienne.

Le président tchadien Idriss Deby Itno, avait affirmé que les djihadistes avaient été éloignés de la zone alors que plus de 360.000 personnes, dans la région du Lac Tchad avaient fui la région pour éviter les attaques et les inondations.

Début août, le président tchadien avait reconnu que le mouvement Boko Haram était encore capable d’engendrer de grands dégâts au Tchad.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page