Actualité

Zouérate : les chauffeurs de taxi protestent contre la hausse des prix du carburant

Les chauffeurs de taxi dans la ville de Zouerate ont protesté contre la hausse des prix du carburant en provenance des camps de Tindouf et ont menacé de relever le prix de transport.

Selon le correspondant de Sahara Medias à Zouerate les chauffeurs de taxi ont organisé une marche de protestation qui s’est achevée par un sit-in dans l’espace situé entre le quartier « Al Heyt » et celui des travailleurs de la SNIM communément appelé quartier M6.

Ils ont demandé de renoncer aux nouvelles mesures qui ont entraîné la hausse du carburant en provenance des camps de Tindouf, dans le sud ouest de l’Algérie.

Les autorités mauritaniennes avaient décidé d’imposer les droits de douane sur tous les produits acheminés par les sahraouis depuis Tindouf, y compris le carburant, naguère introduit illégalement et vendu à bas prix sur le marché mauritanien.

Le gasoil en provenance de Tindouf était vendu à 270 anciennes ouguiyas et se vend désormais à 330 UM, alors que le prix du gasoil distribué par les sociétés mauritaniennes se vend à la pompe à 382,4 UM.

Les manifestants déclarent avoir été affectés par la hausse du carburant introduit frauduleusement depuis l’Algérie, et menace de doubler le prix de la course pour le porter de 100 UM à 200 UM.

Les nouvelles mesures prises par les autorités mauritaniennes interviennent après l’ouverture d’un point de passage entre la Mauritanie et l’Algérie et le souci de Nouakchott de multiplier les échanges avec Alger.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page