Actualité

Accord entre la direction du port et les dockers pour un service continue

La direction du port autonome de Nouakchott est parvenue à un accord avec les dockers en vertu duquel le travail au niveau de ce port, le plus important du pays, va devoir continuer 24 heures sur 24, a révélé à Sahara Medias une source haut placée au PANPA.

Cette source qui a souhaité garder l’anonymat a ajouté que les dockers menaçaient d’entreprendre une grève totale à cause d’un différend avec la structure chargée de gérer la main d’œuvre portuaire.

La source ajoute que l’administration du port a été contrainte d’intervenir et de se substituer à la structure privée qui gérait la main d’œuvre portuaire afin de mettre fin au cycle chronique des grèves au niveau du port.

Notre source a révélé que l’intervention de l’administration du port a permis d’apaiser progressivement le climat et un retour à un travail continu au port, ce qui n’a jamais été le cas pendant ces 9 dernières années.

Les dockers du port autonome de Nouakchott sont allés plusieurs fois en grève pour protester contre la tarification appliquée pour le déchargement des conteneurs, l’utilisation de la main d’œuvre étrangère en plus d’autres revendications relatives aux conditions de travail.

Les autorités avaient auparavant entrepris d’organiser la main d’œuvre portuaire à travers son recrutement, la fixation de ses salaires et l’instauration d’une assurance maladie dans le cadre d’une coopération entre le secteur privé (l’union nationale des employeurs de Mauritanie), le port autonome de Nouakchott et le gouvernement mauritanien (ministère de l’emploi, de la jeunesse et des sports).

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page