ActualitéAfrique

Afrique du Sud : l’ancien président Zouma condamné à 15 mois de prison

Le tribunal constitutionnel d’Afrique du Sud a condamné l’ancien président Jacob Zouma à 15 mois de prison pour outrage à la justice, après avoir refusé de comparaître devant la commission chargée de la lutte contre la corruption.

Un magistrat de la cour constitutionnelle, la plus haute instance judiciaire du pays qui avait été saisie par la commission chargée de la lutte contre la corruption, a déclaré que celle-ci n’a d’autre choix que de déclarer Zouma coupable pour outrage à la cour.

L’ancien président sud-africain et le groupe français Thales, le géant des industries de défense, sont jugés dans le cadre d’une affaire de plus de 20 ans, dans laquelle Zouma est accusé d’avoir reçu des pots de vin avant son élection, dans le cadre d’un contrat d’achat d’avions de combat français, des patrouilleurs et des équipements militaires, construits par des sociétés européennes dont Thales pour un montant de 3,4 milliards de dollars.

Jacob Zouma fait également face à 16 autres chefs d’accusation de fraude, de corruption en rapport avec l’accord sur les armes conclu dans les années 1990 alors qu’il était vice-président de Thabo Mbeki.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page