ActualitéMaghreb Arabe

Algérie : Bouteflika a officiellement démissionné

Le président algérien a décidé officiellement ce mardi soir de quitter ses fonctions de président de la république algérienne et en a informé officiellement le conseil constitutionnel, annonce faite par les médias d’état citant des sources officielles algériennes.

Cette démission intervient après quelques semaines de manifestations populaires refusant dans un premier la candidature du président Bouteflika à un 5ème mandat avant de réclamer la fin du régime.

Dans l’après-midi le général Ahmed Ghaïd Saleh, vice-ministre de la défense et chef d’état-major des armées, avait présidé à l’état-major une réunion des responsables de toutes les forces algériennes, les commandants des régions militaires, le secrétaire général du ministère de la défense national et les chefs des deux circonscriptions des forces militaires de l’armée populaire.

Dans un communiqué publié à l’issue de cette réunion qui a précédé la démission du président Bouteflika, le ministère de la défense a dit que cette réunion était destinée à suivre les développements liés à la proposition faite par l’armée populaire destinée à mettre en application les articles 7, 8 et 102 de la constitution.

Au cours de la réunion le général Ahmed Ghaïd Saleh a accusé certains milieux non constitutionnels et non agréés de s’exprimer au nom du président Bouteflika.

Pour le général Saleh il s’agit d’une bande de fraudeurs, de trafiquants et de larrons, des accusations portées, selon des sources locales algériennes, contre le frère du président, Saïd Bouteflika.

 

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page