ActualitéMaghreb Arabe

Algérie : le président Teboune confirme qu’il n’est pas candidat à un second mandat

Le président algérien Abdel Mejid Teboune a déclaré qu’il n’était pas candidat pour un second mandat, réaffirmant que la question n’était posée.

Dans un entretien accordé au journal « le point », Teboune a dit que son mandat était encore à son début et que sa mission est de mener l’Algérie à bon port, appliquer un projet de réformes basé sur la reconstruction des institutions et faire de la république un patrimoine à tous.

Le chef de l’état algérien considère que les élections législatives prévues le 12 juin courant sont une étape charnière et importante dans le processus de réformes du pays, malgré l’ambiguïté qui les entourent, notamment en ce qui concerne les jeunes.

Abdel Mejid Teboune a ajouté qu’il avait pris le pouvoir alors que le pays était au bord du précipice, après le Hirak social, les protestations et les manifestations dans le pays en février 2019.

« A toute chose malheur est bon car le peuple algérien a réussi à empêcher un cinquième mandat d’une étape politique au cours de laquelle se sont propagés la corruption et le clientélisme » a notamment déclaré le chef de l’état algérien.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page