ActualitéMaghreb Arabe

Algérie : les élections présidentielles fixées au 12 décembre

Le président algérien par intérim, Abdel Kader Ben Salah a fixé au 12 décembre prochain les élections présidentielles pour le choix d’un nouveau président de la république qui succédera au président démissionnaire depuis quelques mois, Abdel Aziz Bouteflika.

L’annonce a été faite dimanche soir lors d’une adresse télévisée à la nation par le chef de l’état par intérim, qui a évoqué ses prérogatives constitutionnelles pour avoir signé dimanche le décret convoquant les élections présidentielles au jeudi 12 décembre.

« Il est temps, a dit notamment Ben Salah, qu’on privilégie l’intérêt supérieur au-dessus de toute autre considération, car c’est ce que nous partageons ensemble puisqu’il y va de l’intérêt de notre pays et l’avenir de nos enfants ».

Le président algérien par intérim a dit que ces élections sont l’aboutissement d’un dialogue consensuel qui garantit leur crédibilité et que l’état a observé la neutralité.

Le plus important a encore dit Ben Salah est que ces élections constituent un point de départ pour le renouvellement de notre pays, considérant qu’elles constituent une occasion pour le peuple algérien de se choisir un nouveau président jouissant de la légalité et à même de traduire dans les faits les ambitions du peuple.

La constitution algérienne prévoit que les élections présidentielles interviennent 90 jours après la signature par le président de la république du décret convoquant le collège électoral.

L’annonce de la date des élections présidentielles est intervenue quelques heures après l’installation la commission supérieure des élections sous l’appellation : « autorité nationale indépendante pour l’organisation des élections ».

Elle est composée de 50 membres et c’est l’ancien ministre de la justice, Mohamed Cherafi, qui a été élu à sa tête.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page