ActualitéMaghreb Arabe

Tunisie : faible taux de participation à la présidentielle

Les bureaux de vote pour la présidentielle en Tunisie ont été fermés dimanche à 17h, temps universel, alors que les premiers indicateurs donnent un faible taux de participation, malgré le nombre important de candidats, 24 au total, postulants pour les voix des 7 millions d’électeurs.  

Les premières estimations recueillies après la fermeture des bureaux ont révélé de grandes surprises, dont la faiblesse du taux de participation, l’arrivée en tête de deux hommes non issus du sérail politique : l’académicien indépendant Kaëss Saïd en tête suivi du candidat Nebil Karaoui actuellement en détention.

Ce sont apparemment les jeunes qui se sont déplacés le moins selon les médias et le taux de participation était de 16,3% en milieu de journée pour atteindre 27,8% trois heures avant la fermeture des bureaux.

Plusieurs appels ont été faits pour encourager la participation, dont le plus important est celui lancé par le président par intérim dimanche, Mohamed Nacer, qui a déclaré qu’une importante participation donnera davantage de crédibilité aux élections, consolidera l’unité nationale et la confiance en l’avenir.

Un autre appel, à l’adresse surtout des jeunes, est parvenu par ailleurs du président de la haute institution indépendante pour les élections, Nebil Bifoun qui y voit un droit consacré par la révolution de 2011.

En attendant que se confirment les estimations de la commission nationale des élections pour la participation (50%), celle-ci restera en deçà de celle des dernières élections en 2014 qui avait atteint 64%.

Certains observateurs expliquent la faible participation des électeurs, surtout parmi les jeunes, par leur rejet de la classe politique du pays, les problèmes du chômage et de la corruption.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page