ActualitéSahel

Burkina Faso : deux femmes et un enfant tués par l’explosion d’une mine

Deux femmes et un enfant ont été tués par l’explosion d’une mine artisanale au passage de leur charrette dans le nord du Burkina Faso, théâtre d’attaques répétées des groupes armés.

Selon des sources locales les femmes que transportait la charrette sont des réfugiées qui avaient fui leur village à cause des attaques des groupes djihadistes.

Depuis 2018 on note une recrudescence des opérations par l’usage de mines artisanales, ayant déjà coûté la vie à plus de 200 personnes selon un bilan de l’agence France presse.

Samedi et dimanche dernier, des milliers de burkinabés ont manifesté dans différentes villes du pays, notamment la capitale Ouagadougou, en réponse à l’appel de l’opposition et la société civile pour dénoncer la dégradation de la situation sécuritaire dans le pays et réclamer la fin des violences armées.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page