ActualitéSports

CAN : un camouflet de plus pour les Mourabitounes

Singulière a été cette participation de l’équipe nationale de football à la coupe d’Afrique des nations organisée au Cameroun.

Singulière parce qu’elle a été la seule équipe à n’avoir pas marqué de points dans son groupe, de n’avoir pas marqué un seul but et comble du ridicule à en avoir encaissé 7 en trois matchs.

On est même tenté de qualifier cette participation de déshonneur, dont on aurait bien pu s’en dispenser, au regard de la participation à la dernière coupe arabe au Qatar, trompée par la victoire contre la Syrie.

Le public mauritanien doit des explications à la fédération mauritanienne de football après cette mascarade au Cameroun où rien de bon n’est à mettre à l’actif de cette équipe, concoctée un peu comme un fastfood.

Les joueurs expatriés pour lesquels on s’est beaucoup dépensé et pour lesquels on a beaucoup dépensé n’ont guère été meilleur que les locaux, minoritaires dans l’effectif, et qui ne semblent avoir été qu’un complément.

La logique qui s’impose à cette fédération, qui reconnait avoir beaucoup dépensé pour cette équipe, est de tout remettre en cause : l’effectif, l’encadrement et plus encore sa politique et sa vision.

La FFRIM doit savoir que le travail se fait à la base, car un bâtiment, même d’un étage, ne peut être construit du sommet.

Il faut dès à présent faire l’état des lieux, tirer les conclusions et reprendre le travail à la base, au niveau des clubs et des ligues.

Il faut mettre en place une direction technique étoffée, en associant les nombreux cadres nationaux compétents et qui ont fait leurs preuves.

Il faut réunir tout la famille du football autour de la même table, tirer les conclusions des différents échecs, et mettre en place une véritable politique de formation de prospection en perspective des prochaines campagnes que nous souhaitons bien évidemment meilleure que ce camouflet reçu au Cameroun.

 

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page