Actualité

CEDEAO : l’adhésion du Maroc pour début 2018Fri, 15 Dec 2017 15:07:00 +0100

Un haut responsable marocain qui souhaité garder l’anonymat a révélé jeudi que la communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest, CEDEAO, consacrera un sommet extraordinaire début 2018 à l’adhésion du royaume du Maroc à cet organisation.

Selon cette source, cette décision a été prise à l’issue d’une série de rencontres et de concertations entre le Maroc et les pays membres de la CEDEAO.

Les chefs d’état des pays de cette organisation avaient donné leur accord de principe cette année à l’adhésion du Maroc à cet ensemble économique, une adhésion qui sera approuvée, juridiquement, samedi à Abuja.

La source marocaine ajoute que les dirigeants africains avaient demandé un délai supplémentaire afin d’examiner les détails de l’étude sur l’incidence de cette adhésion qui leur a été présentée récemment.

Le responsable marocain a ajouté que les perspectives stratégiques n’avaient pas changé, et que la description juridique relative à l’adhésion ouvrira la porte à des négociations techniques sur l’adaptation des tarifs douaniers, la liberté de circulation des personnes, des marchandises, les services et les capitaux.

Le royaume du Maroc avait lancé ces dernières années une campagne commerciale et diplomatique en direction des pays du continent africain.

Le royaume a réintégré l’union africaine début 2017 après une absence de 30 ans puis s’est porté candidat à l’adhésion à la CEDEAO, un espace de 15 pays où vivent 320 millions de personnes avec un revenu global de plus de 700 milliards de dollars.

Bien que le volume des échanges reste modeste, l’espace ouest africain demeure le premier partenaire du Maroc dans la zone au sud du Sahara.

Les exportations marocaines vers les pays ouest africains ont triplé entre 2008 et 2016, passant de 290 millions de dollars à 900 millions de dollars, selon un rapport publié cette année par le bureau de change marocain relevant du ministère de l’économie.

Les investissements marocains dans les pays de cette région ont été multipliés par 5 entre 2011 et 2015 passant de 295 millions à 1,6 milliards de dirhams selon la même source.
 
 
 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page