Actualité

Communiqué : SOGET, 15 ans de partenariat avec l’Afrique

Aujourd’hui, 6 pays du continent africain sont équipés par les solutions SOGET et 24 sites logistiques sont couverts, aussi bien des ports, des aéroports que des postes frontières.

Notre mission à travers la commercialisation de nos logiciels est la fluidification et la sécurisation du commerce international. Cette mission est également un engagement fort auprès des communautés sur place. Chaque installation entraîne des développements importants pour le pays et la formation des équipes locales. Au total, 19 000 personnes ont été formées en 15 ans, afin de pouvoir exploiter au mieux les solutions SOGET.

Retour place par place sur ces projets ambitieux menés avec des opérateurs locaux.

Maurice

En 2007, SOGET commence sa collaboration avec la communauté portuaire et aéroportuaire de Port Louis pour la mise en place et l’exploitation du Guichet Portuaire AP+, 3e génération de Port Community System. Sur place, MaCCS (Mauritus Cargo Community System) un opérateur local a été créé afin de suivre et d’accompagner le pays dans sa transition numérique. Maurice est un hub régional majeur de l’Océan Indien, optimiser les flux logistiques du transport maritime, aérien et routier était un enjeu décisif pour cet état.

Depuis l’installation du PCS AP+, on note l’amélioration des performances logistiques du pays, en témoigne son classement à l’Indice de Performance Logistique (LPI) publié par la Banque Mondiale. Maurice était classé à la 132e place en 2007 et est remontée de 60 places en 2012, pour atteindre le 72e rang.

Bénin

Depuis 2010, Bureau Veritas, leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification et acteur majeur des services de facilitation du Commerce en Afrique et SOGET, leader mondial du Port Community System travaillent conjointement à l’exploitation du Guichet Unique Portuaire au port de Cotonou, sous le PCS AP+. Ce projet, lancé il y a bientôt 12 ans a vu le jour à la suite d’une consultation internationale du gouvernement béninois. SEGUB occupe le rôle d’opérateur local. Depuis la mise en place de ce Guichet Unique Portuaire, de nombreux bénéfices ont été constatés : diminution du temps de passage des marchandises, sécurisation et croissance de la collecte des recettes de l’Etat, mais également une augmentation de la compétitivité du port de Cotonou.

L’Etat Béninois a repris la gestion intégrale du Guichet Unique en 2018.

Gabon

La même année, SOGET a commencé à travailler avec le Conseil Gabonais des Chargeurs – CGC – pour fournir des solutions digitales, afin de booster la performance du Commerce Extérieur du Gabon.

Le BIETC, Bordereau d’Indentification Electronique de Traçabilité des Cargaisons gère les déclarations des marchandises import/export et permet une traçabilité des cargaisons. Cette solution continue d’évoluer offrant une meilleure ergonomie, sécurité et plus de fonctionnalités. Aujourd’hui, la V2 du BIETC est en marche, SOGET accompagne la volonté de la Présidence Gabonaise d’inscrire le pays dans la modernité avec la numérisation et la simplification des pratiques commerciales.

 

Togo

 

La création du Guichet Unique était l’une des réformes structurelles engagées par la République Togolaise pour améliorer la compétitivité de son économie et lui permettre de tirer le meilleur parti de sa situation géographique stratégique.

Le GUCE (Guichet Unique du Commerce Extérieur) a été mis en place en 2013, par SOGET et Bureau Veritas. Le Port Community System AP+ sert de support unique à toutes les procédures et formalités pour le dédouanement et l’enlèvement des marchandises à tous les points d’entrée et de sortie du territoire. Les principaux enjeux de ce projet étaient l’augmentation des volumes de marchandises transitant par le Togo et l’amélioration du rang du pays dans les classements internationaux. On observe aujourd’hui, une amélioration de l’attractivité du pays, une fluidification des opérations et un renforcement de la productivité des acteurs de la communauté.

 

République Démocratique du Congo

 

Le Guichet Unique du Commerce Extérieur de la République Démocratique du Congo bat des records de performance, dans le pays le plus vaste d’Afrique. Installé en 2014, il couvre 14 sites logistiques, 10 pôles de pré-dédouanement, 30 acteurs enregistrés et plus de 8 000 opérateurs interconnectés.

Cette opération constitue l’un des plus grands projets de Guichet Unique de par sa dimension géographique, son périmètre et son format. Il vise également à la sécurisation des recettes de l’Etat avec une facturation par émission de Bordereau de Frais Unique (BFU).

Cette plateforme de dématérialisation des processus logistiques, administratifs et réglementaires liés à l’importation et l’exportation des marchandises en République Démocratique du Congo, intègre les modules de pré et post dédouanement sur tous les modes de transport.

A la pointe de la technologie, la République Démocratique du Congo exploite la 4e génération de PCS développée par SOGET : S)ONE.

Plateforme intracommunautaire développée sur les dernières technologies Microsoft, S)ONE garantie une cybersécurité sans faille, une couverture étendue des trafics et des sites logistiques et des fonctionnalités novatrices et exclusives. On observe dans le pays la création d’une véritable communauté d’acteurs économiques, la fluidification du commerce extérieur et la protection des revenus de l’Etat.

 

Côte d’Ivoire

 

SOGET est également présent en Côte d’Ivoire pour l’exploitation d’un Port Operating System.

L’un des défis majeurs était de permettre au Port d’Abidjan d’offrir un meilleur service lors des escales des navires. Ce POS connecte tous les opérateurs intervenants lors de l’escale des navires et a augmenté la compétitivité du Port Autonome d’Abidjan grâce entre autres à l’automatisation et la fluidification des procédures portuaires.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page