ActualitéAfrique

Départ pour la Centrafrique d’un contingent de la gendarmerie nationale

Un contingent de la gendarmerie nationale a quitté Nouakchott dimanche à destination de la république centrafricaine où il prendra part à la force onusienne pour le maintien de la paix dans ce pays.

Selon l’agence mauritanienne d’information ce détachement est constitué de 140 éléments dont 9 officiers, 28 sous-officiers et 103 gendarmes, répartis entre des formations opérationnelle, médicale, technique et logistique.

Ce détachement a suivi deux mois durant une formation sur les lois et les méthodes définies par les nations unies pour la défense des droits de l’Homme, la protection des minorités menacées, l’assistance aux victimes des conflits intercommunautaires.
Les membres de ce contingent ont également subi des stages pratiques sur la libération d’otages, la mise sur pied de points de contrôle fixes et mobiles, la protection des personnalités importantes, les patrouilles marchantes ou mobiles et la lutte antiémeute.

Le secrétaire général du ministère de la défense Mohamed Vall O. Maayif a invité les membres du contingent au respect des instructions de leurs supérieurs et d’être en harmonie avec les lois suivies, sous l’égide de l’ONU.
Le secrétaire général du ministère de la défense a précisé qu’il s’agit de la quatrième promotion de la gendarmerie à se rendre dans la ville de Bria (Centrafrique) pour le maintien de la paix en République de Centrafrique et la 9ème à être dépêchée pour prendre part à des missions de maintien de la paix.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page