ActualitéSociété et Divers

Depuis 20 ans la Grande Bretagne développe un traitement pour les insuffisances rénales

Une étude britannique a révélé qu’une dose quotidienne de Dapagliflozine réduisait de 39% le risque de recourir à une dialyse ou une transplantation, et même empêcher la mort des suites de la maladie.

Ce médicament utilisé pour le diabète, selon l’instance des services de santé britanniques, pourrait favoriser un bond qualitatif dans le traitement des insuffisances rénales.

Selon la presse britannique a autorisé l’utilisation de ce médicament à plus de 91.000 malades dans le pays.

Le médecin britannique et secrétaire général de la Society for the Care of Kidney Patients en Grande-Bretagne Graham Lipkin a dit que « ce médicament représente une nouvelle opportunité pour les patients ».

Selon le docteur Lipkin ce nouveau médicament empêche les complications de la maladie et réduira le recourt de certains malades à la dialyse ou la transplantation.

Dapagliflozine constitue le premier développement du traitement de l’insuffisance rénale depuis plus de 20 ans.

Le médicament, qui porte le nom commercial « Forexaiga », appartient à un groupe de médicaments utilisés pour débarrasser le sang des diabétiques de l’excès de glucose.

Les chercheurs ont constaté que ces médicaments améliorent le rendement des reins même chez les personnes non atteintes de diabète.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page