Maghreb Arabe

Discours royal à l’occasion du 67ème anniversaire de de la Révolution du Roi et du Peuple: Le Roi insiste sur la couverture sociale et médicale généralisée et la relance économique post-pandémie

Source :Map

Dans son discours à la Nation, prononcé ce jeudi 20 août 2020, à l’occasion du 67e anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple, le roi Mohammed VI a de nouveau dit tout l’intérêt qu’il porte au grand projet d’une couverture sociale et médicale généralisée à l’ensemble des Marocains, ainsi qu’à d’autres projets ambitieux, destinés à la relance économique post-pandémie. Lecture et réactions.
Le souverain a également rappelé la feuille de route qu’il avait tracée au cours de son discours à l’occasion de la fête du Trône.
Le roi a ainsi insisté sur la nécessité de l’exécution de ces projets, suivant un calendrier préalablement fixé. A cet égard, le souverain a nommément cité la couverture médicale et sociale généralisée à tous, qui devrait se réaliser par étapes d’ici à 2025.
Le roi Mohammed VI a également évoqué le projet de relance socio-économique -dont le Fonds d’investissement, doté de 120 milliards de dirhams sera le fer-de-lance.
« Lors de la période de crise de la pandémie », a déclaré le souverain, « Nous avons initié un plan ambitieux et inédit pour la relance économique et Nous avons impulsé un grand projet pour la généralisation de la couverture sociale, au profit de tous les Marocains ».
Le roi s’est alors adressé au gouvernement, indiquant « qu’à cet égard, Nous insistons sur la nécessité d’une bonne mise en œuvre de ces projets, dans les délais fixés ». 
Le décret portant création du Fonds d’investissement stratégique a été récemment publié au Bulletin officiel. Quant à la couverture médicale et sociale, le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun, en a donné des éléments de clarification et a fait part de scenarii, portant sur le grand rôle que devrait jouer la CNSS dans ce vaste projet.
Les milieux politiques ont salué, ce jeudi soir, après le discours, aussi bien le rappel des ambitieux projets socio-économiques que la mise en garde royale contre une aggravation de la pandémie, dont les effets seraient « incalculables, redoutables et douloureux ».

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page