Maghreb Arabe

El Guerguerat : La Commission des AE de la Chambre des députés du Paraguay salue l’intervention « souveraine » du Maroc, exprime son soutien au plan d’autonomie 21 novembre 2020

Asunción – La Commission des Relations extérieures de la Chambre des députées du Paraguay a salué les actions et les mesures souveraines prises par le Maroc ayant permis de rétablir la libre circulation civile et commerciale au niveau du poste-frontière d’El Guerguerat, exprimant son soutien au plan d’autonomie proposé par le Royaume.
« Nous soutenons les actions et les mesures souveraines prises par le Royaume du Maroc pour restaurer le libre trafic des personnes et des biens et nous considérons qu’il est essentiel de garantir la libre circulation au niveau de ce passage », a indiqué la Commission dans une lettre signée par son président, Walter Enrique Harms.
La Commission a également réitéré son « plein soutien à l’initiative marocaine d’autonomie comme unique solution politique dans le cadre de la souveraineté du Maroc et de son intégrité territoriale », à ce conflit artificiel autour du Sahara marocain.
M. Walter Harms a affirmé que la Commission suit « avec préoccupation les événements survenus dans la zone tampon d’El Guerguerat, au sud du Maroc, déclenchés par la présence de miliciens du groupe armé du polisario, qui entravait le trafic et menait des actes de provocation et de banditisme ».
« A travers ces provocations dangereuses, le front du polisario cherche à altérer le statut de cette zone tampon, menaçant les activités commerciales et perturbant le processus politique mené sous les auspices des Nations Unies, et ce en violation totale du droit international et en mépris des appels du Secrétaire Général de l’ONU », a ajouté la Commission.
Par ailleurs, la Commission a appelé toutes les parties impliquées dans ce conflit à faire preuve de retenue et de prudence, afin de préserver le processus politique parrainé par les Nations Unies.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page