Actualité

Expo Dubaï : la Rabita du monde musulman présente au forum pour la consolidation de la paix

Le secrétaire général de la Rabita du monde musulman et président de l’association des oulémas musulmans Dr Cheikh Mohamed Ben Abdel Kérim Al Issi a assisté aux activités du forum pour la consolidation de la paix organisé dans le cadre de l’expo Dubaï 2020.

L’intervention de Cheikh Al-Issi était intitulée « Citoyenneté globale de l’existence commune à la conscience partagée ».

Le conférencier a déclaré que la question de la citoyenneté globale, « est portée sur ses valeurs religieuses et culturelles communes et ses valeurs humaines avec son droit naturel général, ses textes, ses principes constitutionnels privés et publics, ses lois, ses chartes et ses normes internationales.  »

Il signifie, dans son contexte local, a-t-il ajouté, vivre ensemble sur le sol national avec tous ses droits et ses devoirs et une égalité dans les opportunités avec toutes les significations d’une juste égalité ».

Al Issi a encore dit que la citoyenneté globale, dans un contexte international signifie un partenariat humain dans l’investissement, la gestion et la préservation de notre planète.

Il a souligné que le premier sens de la citoyenneté globale est encré et protégé par l’État nation, et en fonction de son efficacité, de son don et de sa performance, et même de son poids auprès de Dieu puis auprès des gens, tandis que le second sens est porté par toutes les forces du bien avec leur volonté sincère et efficace.

Elle commence a-t-il ajouté depuis la coopération entre les nations et les peuples dans le cadre de leurs interrelations, chacune selon elle, ou dans le cadre de leur système international global avec toutes ses organisations et organes encadrés par des lois, chartes, traités, accords et normes internationales.

« Nous avons besoin, dans notre monde a ajouté le conférencier d’une volonté sincère efficace qui met son constant sur la voie de la détermination, puis procède rationnellement à un travail qui confirme le dicton, et tant que le cas est mentionné, nous avons avant cela un besoin urgent à préparer le terrain à travers l’étude des défis, des obstacles et les arguments de la citoyenneté globale, puis en trouvant des solutions avec des garanties pour sa pérennité.

Le racisme a son ignoble ignorance, s’infiltre non seulement dans des pays en retard financièrement ou dans des pays dits en développement, mais dans des pays qui s’élèvent selon leur classification dominante au premier monde, et quand vous cherchez la raison de ce retard civilisationnel qui n’a pas rattrapé l’incroyable progrès matériel, vous le trouvez souvent dans une chose unique : Un maillon manquant dans l’éducation.

Al Issi a poursuivi que la Rabita a lancé depuis l’Europe une initiative destinée à consolider les valeurs de la citoyenneté avec au premier plan faire prendre conscience de la nécessité de respecter les constitutions, les lois et la culture des pays, qu’il s’agisse des citoyens ou des résidents.

Tout cela dans le souci d’une juste compréhension de l’identité religieuse et nationale, fondée sur le fait qu’ils se complètent et ne se contredisent pas, étant donné l’appel à la paix et à la concorde.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page