ActualitéSahel

Face à une éventuelle crise alimentaire, la Mauritanie sollicite l’appui de l’alliance du Sahel

Le gouvernement mauritanien a demandé lundi à l’assemblée générale de l’alliance du Sahel et ses partenaires internationaux une augmentation de l’appui réservé au pays, face à la crise sécuritaire et alimentaire éventuelle.

Le ministre mauritanien des affaires économiques et la promotion des secteurs productifs, Ousmane Mamoudou Kane, a exposé, à l’ouverture des travaux de la troisième session de l’assemblée générale à Madrid, les situations qui prévalent dans le monde et en particulier dans la zone du Sahel.

Le ministre a appelé les partenaires de la Mauritanie à accélérer leurs engagements vis-à-vis de la Mauritanie, face à la conjoncture mondiale actuelle et les conséquences que peut avoir la guerre actuelle entre la Russie et l’Ukraine.

Ousmane Mamoudou Kane a précisé que l’alliance du Sahel avait mobilisé d’importants financements pour des programmes de développement économique pour la région du Hodh Chargui pour une enveloppe financière de 120 millions de dollars.

Cette réunion s’est tenue en présence d’un grand nombre de pays européens et leurs partenaires dans les 5 pays du Sahel, les institutions financières régionales et internationales et tous les membres des pays de l’alliance.

L’actuelle session, la troisième de l’assemblée générale du sahel, s’est élargie au Canada, la Suède et les Etats Unis d’Amérique.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page