Actualité

Fête du 1er mai : ce qu’il faut retenir du discours de la ministre chargée du travail…

Dans son discours à l’occasion de la fête du 1er mai, fête internationale du travail, la ministre de la fonction publique, du travail et de la modernisation de l’administration, Dr Coumba Ba, a révélé que l’état mauritanien a investi 112.680.000 nouvelles ouguiyas pour réformer le secteur de la main d’œuvre portuaire.

Cette réforme, selon la ministre a permis de sortir 2347 travailleurs occasionnels de la précarité en permettant des départs volontaires et des pensions de retraites pour ceux qui en ont l’âge.

Elle a ajouté que son département a mis en place un mécanisme approprié pour un travail adéquat pour tous les dockers capables de travailler.

Le ministère, a ajouté la ministre, pour lutter contre l’emploi précaire a poursuivi son projet de formalisation de l’économie informelle, conformément à la Recommandation dite 204, afin de garantir et d’assurer la contribution de l’Administration du Travail pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs de l’informel.

Dr Coumba Ba a réaffirmé que l’état mauritanien poursuivra la mise en application de l’article 97 (nouveau) de la Loi 93-09 du 18 janvier 1993 relatif à l’élargissement du régime de la contractualisation et l’adoption du statut des contractuels.

La ministre a encore annoncé la  poursuite de la régularisation du Personnel Non Permanent de l’Etat qui atteindra bientôt son point d’achèvement avec la mise en place effective d’un nouveau système intégré de gestion des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Ce système, a-t-elle conclu est déjà appliqué à titre expérimental dans certains Départements et sera généralisé après  des tests de fiabilité et la réalisation des ajustements nécessaires.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page