Actualité

Ghazouani depuis Sélibabi trace les contours de la Mauritanie qu’il veut construire

Le candidat à la présidentielle mauritanienne de 2024, le président sortant Mohamed Ould Cheikh Ghazouani, a déclaré qu’il souhaitait que la Mauritanie soit un pays où la corruption est combattue « vigoureusement et sans relâche ».

Ould El Ghazouani qui s’exprimait mardi soir lors d’un meeting dans la ville de Sélibabi, wilaya du Guidimakha, a ajouté qu’il voulait « une Mauritanie forte, prospère et juste, un état de droit, de démocratie et de développement, avec une administration au service du citoyen, et un pouvoir judiciaire au service de la justice ».

Il veut un pays un pays connu pour la qualité de ses services en faveur des citoyens, notamment dans divers domaines « tels que l’éducation, la santé, la prise en charge de la jeunesse à tous les stades de son éducation, la réinsertion, l’encadrement et l’emploi, un pays qui donne la priorité à sa jeunesse et à son capital humain en général », a-t-il déclaré.

Autres volontés du candidat un pays qui « attaché à toutes ses composantes, où l’esclavage, le racisme et les discriminations n’ont pas de place.

Le candidat Ghazouani a promis de s’employer, lors de son deuxième mandat à faire de la Mauritanie « un Etat de droit et de citoyenneté ».

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page