ActualitéMaghreb Arabe

Initiative marocaine pour l’instauration de nouvelles relations économiques afro-européennes

La capitale française va abriter du 23 au 25 mai 2023 « la rencontre marocaine pour l’investissement et l’entreprenariat », un évènement organisé en collaboration avec l’agence marocaine pour le développement des investissements et des exportations.

Cette rencontre vise à créer de nouvelles relations économiques entre l’Afrique et l’Europe et à présenter le Maroc comme destination principale des investisseurs et partenaires européens.

Les organisateurs de cette rencontre précisent que celle-ci s’inscrit dans le cadre de la déclaration faite par le roi du Maroc, dans son discours à l’occasion du 69ème anniversaire « de la révolution du roi et du peuple » à propos de l’importance de plus de 5 millions de marocains se trouvant à l’étranger dans l’économie marocaine.

Cette colonie marocaine, ajoute les organisateurs, constitue un acteur principal économique important, grâce à sa présence, ses valeurs nationales et sa fidélité aux institutions.

La même source justifie le choix de Paris, pour accueillir cet évènement économique, par sa position de point de rencontres européennes et de pionnier dans le domaine des foires internationales.

Les investisseurs, les hommes d’affaires et les responsables des projets en Europe auront la latitude de rencontrer les différents secteurs publics et parapublics de même que les secteurs privés intéressés par l’investissement et le partenariat au Maroc.

La même source ajoute que cette rencontre sera une opportunité pour présenter toutes les facilités offertes, l’appui et les possibilités de financement réservées aux investisseurs et responsables de projets afin de mettre en place des partenariats productifs et innovants ayant une valeur capable de créer des opportunités d’emplois, et promouvoir les opportunités offertes par les secteurs stratégiques dans les différentes zones du Maroc.

Le programme de la rencontre qui doit durer trois jours, verra la présence d’exposants des ministères, les fédérations sectorielles, les organisations chargées de la formation et du financement et les principaux acteurs des secteurs public et privé, les régions, les centres régionaux de l’investissement et les créateurs des sociétés naissantes.

Il est également prévu des rencontres sous formes de séminaires, de tables rondes, de témoignages, d’échanges de données et de séances de travail.

Les organisateurs ont créé un conseil scientifique de 18 membres de différents horizons présidé par Mohamed Berrada, ancien ministre marocain des finances.

Ces personnalités, marocaines et étrangères sont issues du monde de l’administration, des affaires, de la recherche, un choix destiné à garantir la qualité du congrès.

Ce conseil qui déterminera les axes à discuter, les intervenants et la coordination des interventions est également entouré de partenaires promoteurs marocains et européens.

Les partenaires médiatiques spécialisé au Maroc et en Europe sont également invités à cette rencontre qui va permettre au Maroc de présenter ses ambitions qui seront de nature à améliorer la situation concurrentielle de l’industrie européenne et sa capacité à créer des emplois et consolider son ouverture sur d’autres économies et d’autres partenaires étrangers.

L’événement aspire à « s’inscrire dans la vision royale moderne, celle de présenter un cadre de partenariat dynamique qui reflète l’appel du Maroc à l’ouverture ».

‎ ‎

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page