ActualitéAfrique

Inquiétude mondiale à propos de la faiblesse de la vaccination en Afrique

Le conseil de sécurité a réaffirmé à l’unanimité, dans un communiqué publié mercredi, la nécessité d’augmenter les aides destinées à l’Afrique pour faire face à la pandémie du coronavirus, notamment en ce qui concerne les vaccins, estimant que les campagnes de vaccination dans le continent sont insuffisantes.

Le communiqué, qui a été évoqué lors d’une conférence ministérielle par visioconférence consacrée à la paix et la sécurité en Afrique à la demande de la Chine, le conseil de sécurité considère que le fait que le continent africain n’ait reçu que 2% des vaccins distribués « est inquiétant ».

Le communiqué insiste sur la nécessité de disponibiliser les analyses, les traitements, les médicaments et les vaccins sûrs et efficaces équitablement à tous, notamment les plus faibles et à des coûts raisonnables afin de combattre e coronavirus.

Le conseil de sécurité a appelé les pays nantis et les institutions disposant d‘importants moyens à accélérer l’octroi de vaccins sûrs et efficaces aux pays africains qui en ont besoin.

Il a également insisté sur la nécessité de renforcer l’appui aux pays africains notamment ceux qui connaissent des conflits, de même que les organisations régionales et sous régionales afin de les aider à améliorer leurs situations sanitaires et à reconstruire leurs économies pour parvenir à des conditions plus justes, plus égalitaires et plus globales.

Le centre de lutte contre les maladies et pour la prévention en Afrique, relevant de l’union africaine avait émis l’espoir, la semaine dernière, que le problème de l’acquisition des vaccins soit résolue lors du quatrième trimestre de cette année.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page