ActualitéSahel

Mali : le premier ministre poursuit ses consultations pour la formation d’un gouvernement

Le premier ministre malien Mokhtar Wane, qui avait été chargé de former un nouveau gouvernement après la démission du précédent vendredi dernier, poursuit ses consultations avec les différents partis politiques et des personnalités influentes afin de former un gouvernement.

Selon des rapports de presse, la prochaine équipe comptera des technocrates, des politiques en plus de hautes compétences, conformément à la volonté du peuple malien qui aspire à une nouvelle ère pendant la période de transition.

Dans le cadre de ces consultations le premier ministre avait reçu une délégation d’anciens parlementaires représentant la société civile.

Le mouvement du « 5 juin rassemblement des forces nationales » (opposition malienne) a annoncé qu’il ne participera pas au futur gouvernement et a appelé à des manifestations, tandis qu’une autre composante de ce mouvement « le parti union pour la république et la démocratie » a exprimé elle son désir d’accompagner le premier ministre dans la formation du gouvernement.

Vendredi dernier le premier ministre malien avait présenté la démission de son gouvernement au président de la transition Bah N’Dao qui l’a chargé de former un nouveau gouvernement plus large, ouvert à la classe politique.

La démission de Mokhtar Wane est intervenue après une série de réunions à l’initiative du président Bah N’Dao destinés à relancer le dialogue politique et social entre les autorités de la transition et les représentants des partis politiques et la société civile dans le cadre de l’application du processus de transition et l’avènement de la paix et la réconciliation au Mali.

Les autorités maliennes de transition avaient fixé au 27 février prochain l’organisation d’élections présidentielles au terme desquelles le pouvoir sera remis à un président civil élu.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page