ActualitéAfrique

La banque mondiale va investir 45 milliards de dollars en Afrique

Le président de la banque mondiale Jim Yong Kim a déclaré que son institution va investir près de 45 milliards de dollars en Afrique au cours des trois prochaines années.

Des investissements qui intéresseront les secteurs de l’éducation, les services de santé de base, l’eau potable, l’assainissement, l’agriculture, le climat des affaires et les infrastructures de base.

Le président de la banque mondiale a appelé les pays africains à investir davantage dans le capital humain et à appuyer le secteur éducatif, réaffirmant que son institution était disposée à consentir plus d’aides afin d’améliorer la qualité de l’enseignement en Afrique.

Cette annonce a été faite ce dimanche lors de la rencontre entre le président de la banque mondiale et le groupe Afrique en marge de la réunion annuelle de la banque mondiale et le fonds monétaire international à Bali, en Indonésie.

Jim Yong Kim a révélé que plusieurs chefs d’états africains avaient sollicité la construction de voies ferrées, pour pallier aux routes souvent affectées par les intempéries.

Le président de la banque mondiale a évoqué la possibilité pour les pays africains de passer de l’agriculture aux industries de transformation comme par exemple l’industrie automobile et la construction de bateaux, des possibilités dont se rapproche de plus en plus le continent africain selon lui grâce au développement important de la technologie.

Par ailleurs les gouverneurs des banques centrales des pays africains, sont convenus, au cours de cette réunion, à mettre en avant les priorités du citoyen africain dans les programmes des institutions internationales.

Au cours de ces réunions la Mauritanie est représentée par le ministre de l’économie et des finances, Mokhtar O. Djay et le gouverneur de la banque centrale de Mauritanie, Aziz O. Dahi.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page