ActualitéSahel

La CEDEAO maintient les sanctions imposées au Mali

La communauté économique des états de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) a annoncé le maintien de ses sanctions contre le Mali, appelant les autorités de ce pays de présenter rapidement des propositions relatives à la transition.

La CEDEAO s’est déclarée jeudi inquiète à propos de la situation au Mali après que le conseil militaire au pouvoir ait refusé un retour à un pouvoir civil dans le pays.

L’organisation a décidé d’interrompre ses aides financières au Mali, de geler ses avoirs à la banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest, de suspendre les échanges commerciaux et économiques avec Bamako, à l’exception des produits alimentaires.

Cette organisation qui compte 15 pays dont le Mali avait exprimé sa disponibilité à accompagner le Mali vers un retour à un régime constitutionnel, ajoutant qu’il soutenait l’organisation d’élections transparentes qui ramènent le pays à un régime constitutionnel dans un délai logique et réaliste.

La CEDEAO n’a pas fixé de délai pour cette transition laissant la porte ouverte devant les autorités maliennes qui ont proposé deux ans, une proposition que l’organisation a rejeté.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page