ActualitéSahel

La France étudie avec ses partenaires la question de son retrait militaire du Mali

Le ministre mauritanien des affaires étrangères Ismael O. Cheikh Ahmed s’est rendu à Paris afin d’assister à une réunion convoquée par le président français Emmanuel Macron consacrée à la crise au Sahel.

Selon l’agence mauritanienne d’information ould Cheikh Ahmed va représenter le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani à cette réunion, avant de se rendre à Bruxelles pour assister aux côtés du chef de l’état mauritanien au sommet afro-européen.

Le président Macron rencontrera ce mercredi au palais de l’Elysée les chefs d’état partenaires dans les opérations militaires pour la lutte contre le terrorisme dans la région du Sahel à propos de la question du retrait militaire français du Mali.

Le chef de l’état français et ses partenaires discuteront le redéploiement de la force française dans cette région qui connait une recrudescence des attaques des groupes armés selon le porte-parole du gouvernement français.

Celui-ci a dit que le retrait des forces françaises n’est pas une question franco-malienne car « nous avons donné à notre présence dans la région du Sahel un cachet européen avec le soutien de douze pays européens qui nous ont rejoints », notant que « les décisions doivent être prises à travers ce travail de concertation avec tous les partenaires.

Des sources concordantes révèlent que le président français annoncera le retrait des forces françaises Barkhane du Mali en marge du sommet de l’union européenne et l’union africaine prévu à Bruxelles.

Pour sa part le groupe européen Takuba constitué à l’initiative de la France en 2020 par des forces spéciales pour aider le Mali à faire face aux groupes armés va se retirer lui aussi.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page