ActualitéAfriqueSahel

La France inquiète à propos de la violence intercommunautaire au Mali

Le ministère français des affaires étrangères a déclaré lundi que les autorités maliennes se doivent de répondre fermement au meurtre de près de 16 bergers peuls, lors de violences à caractère racial.

Selon la porte parole du ministère français, Paris est inquiète de la recrudescence des crimes,  meurtres et d’enlèvements commis ces dernières semaines contre des civils, dans le centre du pays.

« Ces actes, ajoute la responsable française, exigent des autorités maliennes une réponse forte.

Celle-ci doit être basée sur  qui doit être basée sur une méthode équilibrée qui prévoit des mesures judiciaires et l’empêchement des violations des droits de l’homme et le désarmement de tous les groupes armés, des dispositions que le gouvernement se doit de respecter. »

Elle a ajouté qu’il est impératif que le gouvernement malien ouvre rapidement une enquête à propos des accusations portées contre certains militaires de commettre des exactions contre les civils.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page