ActualitéSahel

La France : « nous resterons dans la région du Sahel malgré le redéploiement de nos forces »

La ministre française des armées Florence Parly a réaffirmé lundi que la France maintiendra sa présence militaire au Mali pour lutter contre les mouvements terroristes malgré la restructuration en cours pour le redéploiement militaire français dans la région du Sahel africain.

Dans le cadre de cette restructuration la France envisage de réduire sa présence en axant ses efforts sur le soutien des armées locales et effectuer des frappes limitées contre des chefs de groupes armés et leurs cadres.

A l’issue d’une rencontre avec son homologue malien Sadio Camara à Bamako, la ministre française a rappelé qu’il y a 8 ans la France avait pris la décision de se tenir de façon continue aux côtés du Mali dans toutes les situations.

« Il est temps a ajouté la ministre que nous changions notre mécanisme » allusion à la décision d’évacuer les bases de Kidal, Tessalit et Tombouctou dans le nord Mali et à axer les opérations sur les frontières avec le Burkina Faso et le Niger.

La ministre française a insisté sur la nécessité que la France poursuive son soutien aux forces maliennes et les forces internationales grâce à ses capacités aériennes, ajoutant que Paris est conscient que la situation sécuritaire demeure précaire.

Selon l’état-major des armées françaises cette force qui compte actuellement 5300 soldats sera réduite à 2500 où 3000 à l’horizon 2023.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page